Man-naM

Frédéric Albou Improvisation

L’improvisation est l’expérience de lâcher prise par excellence. Initié par Odile Jutten, organiste et improvisatrice, je me suis senti confronté à ces questions: “Qui est l’auteur, dans l’improvisation? Quel est mon rôle?” Quelque chose passe par moi, qui m’ouvre les portes d’un territoire bien plus vaste que celui de toute l’histoire de la musique écrite! La liberté, la vérité, l’enracinement éprouvés me déterminent à retrouver ces mêmes dimensions, lorsque j’aborde la musique écrite! Je retrouve cela dans le théâtre, ou dans l’ornementation: en perdant le contrôle, nous sommes amenés à rencontrer notre véritable identité, dans le dialogue avec l’Universel!L

C’est l’organiste Odile Jutten qui a révélé à Frédéric Albou ses capacités d’improvisateur. A vrai dire, la dimension de l’inattendu était déjà présente dans sa pratique, dans la musique ancienne et le bel canto, autant que dans sa pratique théâtrale. Mais Odile Jutten l’a entourée dans la découverte de la possibilité de se jeter totalement dans l’inconnu, sans support de partition, pour laisser émerger des moments complètement spontanés de musique et d’émotion. Il vit avec Odile Jutten et ses autres partenaires musicaux, Frank Hartmann et Pierluigi Tomasi, l’ivresse d’improvisations vocales polyphoniques en public!

C’est pour lui une découverte qui désormais alimente pleinement son parcours: à la fois, le monde musical qui s’ouvre à lui lui paraît désormais extrêmement vaste, en comparaison de la musique écrite, mais en même temps, il découvre combien la pratique de l’improvisation ouvre des portes, techniquement, en permettant aux artistes de réaliser, librement, des choses qu’ils mettraient des mois à conquérir, dans des partitions écrites! Retrouver cette spontanéité, cette immédiateté, dans la musique écrite, est désormais devenu un des enjeux de son travail!

© 2021 Man-naM

Thème par Anders Norén